Comment conserver le miel de manuka pour préserver ses effets ?

Je vous ai souvent parlé des bienfaits du miel pour la santé,  mais vous vous demandez sûrement comment le conserver.
A l’inverse de la plupart des aliments, le miel peut se montrer non périssable, à condition de suivre quelques règles.
Voici mes conseils pour bien conserver le miel de manuka afin d’en préserver toutes les vertus thérapeutiques.

Dans cet article :

Le phénomène de cristallisation

La cristallisation est une étape naturelle dans la vie du miel. Il s’agit tout simplement de la dissociation du glucose présent dans le miel.

Avec une température moyenne de 35° dans les ruches, le miel est naturellement liquide. C’est lors de sa mise en pot qu’il peut épaissir plus ou moins vite. La vitesse de ce processus dépendra principalement de l’origine du nectar.
Ne soyez donc pas surpris si votre miel change d’aspect, c’est tout à fait normal. Sa texture varie en fonction de la température ambiante du lieu dans lequel il est stocké.

Bon à savoir :

Un miel dont la teneur en fructose est plus importante que le taux de glucose (le miel d’acacia par exemple) sera plus long à cristalliser.
Au contraire, un miel plus riche en glucose qu’en fructose (le miel de bruyère par exemple) cristallise beaucoup plus vite.
Le processus de cristallisation du miel liquide commence généralement autour de 15°C. Un miel solide retrouve son aspect liquide dès 35°C.

Une bonne conservation en 3 étapes

Conserver miel de manuka

Conseil n°1: surveillez la température

Le miel ne tolère pas bien les températures extrêmes. Afin de conserver la structure cristalline des miels solides (cristallisés), il est recommandé de le garder dans un endroit ne dépassant pas les 20 degrés. Pour les miels liquides, on veillera à ce que la température ambiante n’excède pas 25 degrés.

température conserver miel manuka

Bon à savoir :

Veillez à ne jamais faire chauffer votre miel au micro onde et à ne pas dépasser les 40 °C pour conserver toutes ses vertus. A contrario, le miel est un produit qui n’aime pas le froid. Dans l’idéal, sa conservation doit se faire dans une température minimale de 9 °C. Ne le mettez pas au frigo, il risquerait de durcir et de perdre ses propriétés thérapeutiques.

Conseil n°2 : contrôlez la luminosité

Pour préserver votre miel, vous devez le tenir à l’écart de la lumière et de l’humidité. Mis à l’abri dans un placard par exemple, le miel pourrait se conserver presque éternellement. Cependant, la législation française a mis en place des normes et estime sa conservation à 2 ans après ouverture.

luminosité conserver miel manuka

Le saviez-vous ?

Des chercheurs ont retrouvé des pots de miel vieux de 3000 ans dans des tombes égyptiennes. Ils seraient en excellent état et encore propre à la consommation. Épatant non ?

Conseil n°3 : choisissez le bon contenant

Bien souvent, le miel que nous achetons est conditionné dans des pots en verre, transparents. Si c’est le cas du miel que vous venez d’acheter, je vous conseille de changer le pot afin de maximiser sa conservation.
Le miel est un produit sensible aux UV et les pots dans lesquels ils sont vendus ne le protègent pas des rayonnements.
L’idéal serait de le transvaser dans un pot opaque, hermétique et étanche afin de le maintenir dans des conditions optimales.

Le HMF, Indicateur d’âge

Le miel ne fait pas partie de ces ingrédients qui se bonifient avec le temps. Afin de mesurer son vieillissement, un indice basé sur la dégradation du fructose a été mis en place : le HMF (Hydroxy Méthyl Furfural). Il permet de mesurer son âge et, par conséquent, sa qualité.
La législation française estime qu’un bon miel ne doit pas dépasser 40 mg de HMF/kg.

A retenir

Dans les conditions de vente actuelles, le miel liquide peut se conserver jusqu’à 6 mois après ouverture et le miel solide jusqu’à 2 ans. Pour le garder plus longtemps tout en préservant ses bienfaits, il est préférable de suivre les recommandations données dans cet article.
Gardez toujours en mémoire que le pot doit être entreposé dans les conditions suivantes :

  • température maximale de 25°C ;
  • à l’abri de la lumière ;
  • protégé de l’humidité ;
  • dans un pot opaque.

Bon à savoir

  • Congeler du miel n’a pas grand intérêt du fait de sa longue conservation naturelle. Vous perdriez en plus toutes ses vertus sur le plan enzymatique et vitaminique.
  • Vous pouvez entreposer votre miel dans une cave, à condition que celle-ci ne soit pas humide.
  • Au fil des mois, la couleur, la texture et le goût du miel peuvent être altérés. Pour le consommer plus facilement, faites le réchauffer doucement au bain-marie.
  • Ne jetez pas votre pot si des marbrures blanches apparaissent. Cela ne signifie pas que le produit n’est plus consommable, au contraire, c’est le signe d’une grande qualité.
  • Si vous ajoutez du miel à l’une de vos préparations culinaires, faites-le en fin de cuisson pour préserver toutes ses saveurs.

Le mot de la fin

Vous connaissez désormais toutes les bonnes pratiques pour conserver le miel de manuka. En respectant ces quelques règles, vous pourrez ainsi garder votre miel durant plusieurs années et profiter de ses bienfaits lorsque vous en aurez besoin.

Connaissiez-vous déjà ces astuces pour conserver votre miel ?

 

Vous aimerez aussi...

>