Miel pour bébé : est-ce une bonne idée ?

Bonjour à toutes et à tous, je suis Nicolas, du blog Bébé Dodo. Je remercie Stéphanie de me laisser vous partager cet article qui me tient particulièrement à cœur. Chez Bébé Dodo, nous nous intéressons aussi à la qualité de l’alimentation, car elle est importante pour la qualité de sommeil de bébé.
Déterminer quels aliments on peut donner à bébé relève parfois du casse-tête. Que croire ? Les recommandations de mamie ou les études scientifiques publiées ?
Pourtant contestée, nous voulions vous parler aujourd’hui de l’utilisation du miel pour bébé.
Explications, conseils et mise en garde, voici tout ce que vous devez savoir.

Dans cet article :

miel pour bébé

Le miel pour bébé : tour d’horizon d’un ingrédient naturel

L’efficacité du miel est reconnue pour les adultes, mais qu’en est-il de bébé ?

Une bonne alternative aux sirops

Vous le savez certainement, mais les sirops pour la toux prescrits aux enfants de moins de 6 mois sont interdits depuis 2010. Il a été révélé que ces produits sont inefficaces et peuvent même être dangereux. Mais alors, comment apaiser les quintes de toux nocturnes de bébé ?
Le miel est reconnu pour ses vertus calmantes et une récente étude publiée dans la revue Pediatrics le prouve.

  • Déroulement de l’étude : 300 enfants âgés de 1 à 5 ans ont ingérés un peu de miel, 30 minutes avant d’être couchés.
  • Résultats : cette étude a permis de mettre en lumière une réelle diminution de la toux, permettant aux enfants de dormir plus paisiblement.

C’est donc une excellente alternative naturelle qui agit efficacement grâce à ses vertus antioxydantes et anti microbiennes.

miel pour les bébés

Un allié pour les nuits difficiles

Attention, vous ne pourrez pas utiliser le miel pour faciliter l’endormissement de bébé lors de ses premiers mois. Si vous êtes dans cette période délicate, ne vous inquiétez pas, vous trouverez nos meilleures recommandations dans cet article : nos recommandations pour endormir bébé.

Lorsque bébé est un peu plus grand, vous pouvez lui donner une cuillère à café de miel d’oranger ou de miel de tilleul, réputés pour leur effet “sédatif” qui permet de calmer et d’apaiser votre tout petit. Cela facilite l’endormissement et améliore la qualité de son sommeil.

Un pouvoir sucrant peu calorique

Le miel est connu pour son goût très sucré, et c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’apprécie tant. Contenant 75 % de sucre pour seulement 25 % d’eau, le miel n’est absolument pas calorique. Ce qui est loin d’être le cas du sucre blanc, riche en saccharose.
Il contient en revanche beaucoup de fructose et de glucose. Ses vertus énergisantes sont très appréciées par le cerveau, dont le principal moteur est le glucose.
Le miel est donc un choix intéressant en remplacement du sucre blanc que l’on met traditionnellement dans les yaourts de bébé. Vous pouvez également le mélanger à vos recettes de compotes. Je vous partage en vidéo mon petit coup de cœur qui a fait l’unanimité à la maison : la crème banane-miel.

Les bienfaits du miel pour bébé

Le miel est un ingrédient naturel à large spectre : il agit sur de nombreux facteurs et aide le corps à mieux fonctionner. Riche en enzymes, en minéraux, en oligo-éléments et en vitamines, il possède de nombreuses propriétés :

  • diurétiques et laxatives : il facilite la digestion et aide à lutter contre les infections de l’estomac et de l’intestin. Il permet également de soigner les colites.
  • antimicrobiennes : il aide à guérir les infections des sphères ORL et respiratoires, et soulage également les allergies, comme le rhume des foins.
  • antiseptiques et antibiotiques : grâce à la propolis contenue dans le miel, il soulage les maladies hivernales et autres microbes.
  • cicatrisantes : son taux de glucose favorise la cicatrisation des blessures et permet d’estomper les cicatrices et autres marques cutanées.
  • stimulantes : il aide à fortifier le squelette osseux, favorise la croissance, facilite la rétention du calcium et du magnésium.

Comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser. Utilisé à bon escient, il renforce le système immunitaire de bébé et l’aide à résister aux différentes agressions extérieures.

Le miel pas avant 1 an : zoom sur le botulisme infantile

“Mieux vaut prévenir que guérir”, c’est ce que dirait certainement mamie à son petit-enfant. Bien que le botulisme soit une maladie infantile rare, il est plus prudent de prendre ses précautions.
L’ANSE déconseille fortement l’utilisation du miel chez les nourrissons de moins d’un an. N’hésitez pas à lire l’article “Pas de miel pour les enfants de moins d’un an” pour en apprendre davantage à ce sujet.

Le botulisme, qu’est-ce que c’est ?

Les spores de la bactérie Clostridium botulinum sont à l’origine du botulisme. Très souvent présentes dans le miel pasteurisé ou non pasteurisé, elles sont mal assimilées par l’organisme du nourrisson. Elles peuvent se développer, et produire des toxines pouvant entraîner une paralysie.

Les symptômes du botulisme

En cas de doute, n’attendez pas pour consulter votre pédiatre et obtenir le bon diagnostic. Parmi les symptômes reconnus du botulisme, on peut citer :

  • la constipation
  • une faiblesse musculaire
  • un bébé qui semble trop faible : il a du mal à tenir sa tête, il n’arrive pas à téter correctement….
  • un enfant qui présente des difficultés respiratoires et qui n’arrive pas à avaler.

Quelques recommandations

Nous vous conseillons vivement de ne pas ajouter de miel à l’alimentation de votre enfant s’il a moins d’un an. N’en déposez pas sur sa tétine ni sur votre doigt pour apaiser et calmer bébé.
Après un an, son organisme a développé de bonnes bactéries qui lui permettent de lutter contre les spores du Clostridium botulinum. Ce qui réduit grandement le risque de contracter la bactérie.

Bon à avoir

Le botulisme ne se voit pas et ne se sent pas. Les bactéries et les toxines responsables de cette pathologie n’altèrent ni la couleur, ni le goût, ni même l’odeur des aliments. Soyez donc attentifs aux symptômes précédemment listés.

Choisir le bon miel pour bébé

gelée royale bébé

Afin d’en tirer de réels bienfaits, le miel que vous achetez doit être de très bonne qualité. Que vos achats soient effectués en ligne ou en magasin, pensez toujours à vérifier ces quelques éléments :

  • la provenance du miel : chaque type de miel à une origine bien particulière qui influe sur sa qualité.
  • sa composition : veillez à ce qu’il ne soit pas mélangé à d’autres substances.
  • sa particularité : il existe autant de miels différents que de fleurs à butiner. Leurs vertus diffèrent donc et on n’utilisera pas la même variété selon l’affection que l’on veut soigner. Renseignez-vous sur les différents miels pour faire le choix le plus adapté.
  • privilégiez le miel bio, garantis sans pesticides et meilleur pour la santé.

Évitez les miels commercialisés en supermarché portant la mention “origine France” ou “mélanges de miels issus de l’UE“. Ces indications restent très vastes et n’apportent aucunes garanties.

Le mot de la fin

Le miel pour bébé est une excellente alternative naturelle à certains médicaments et au sucre industriel. Vous l’aurez cependant bien compris, il ne faut pas en donner aux enfants de moins d’un an pour éviter tout risque.

Si vous voulez approfondir le sujet de l’alimentation pour bébé, vous pouvez consulter cet article : la diversification alimentaire de 4 à 8 mois.

Et vous, donnez-vous du miel à bébé ? Donnez-nous votre avis sur le miel pour bébé en commentaire !

 

 

 

 

 

Anonyme

Stéphanie Delarosasse

Je suis une amoureuse de la nature et des bienfaits naturels. Je compile sur Manuka Matata toutes les infos sur le miel de manuka, et mes astuces beauté et santé au naturel.

Vous aimerez aussi...

>